inner-banner

Économie de la santé

Accueil / Cursus / Masters / Économie de la santé
PARTAGER SUR:

Master 2 en Economie de la santé

Thomas Rapp, Directeur du Master

Le marché de la santé est en pleine expansion au Moyen-Orient. Cette expansion forte n’est pas sans soulever de nombreuses questions, comme par exemple : Quel est le bon niveau de remboursement d’un acte médical ? Quels critères économiques faut-il utiliser pour fixer le prix d’un médicament ? Faut-il investir dans le développement d’une nouvelle molécule ? Est-il rentable d’introduire un dispositif de télémédecine pour le suivi d’une maladie chronique ? Quelle est l’efficacité des campagnes de prévention pour certains comportements dits « à risques » ? La santé est-elle le seul déterminant des parcours de soins des malades ? Comment organiser la prise en charge des malades de façon efficiente ?

Il en résulte que les acteurs de ce marché (Autorités de santé, industriels, chercheurs, hôpitaux, praticiens) font face à des défis majeurs concernant d’une part, la production et l’organisation des soins ; et d’autre part l’évaluation de l’efficience des innovations et des politiques publiques.

Pour répondre à ces défis, ces acteurs peuvent s’appuyer sur plusieurs sources d’information. La création de bases de données administratives par les entités publiques et privées engagées dans le remboursement des actes de soins, ou encore la mise en place d’enquêtes ou de cohortes, sont des sources d’information très importantes pour les décideurs publics et privés. L’analyse de ces « Big data » implique une bonne maîtrise d’outils théoriques et empiriques avancés.

La première année du programme (dirigée par Dr. Sébastien Cochinard, Paris-Descartes) se concentre sur des sujets fondamentaux, pour donner les bases de l’analyse économique aux étudiants. En particulier, les enseignements de la première année abordent la compréhension des systèmes de protection sociale, l’apprentissage des modèles économétriques linéaires, et du logiciel statistique STATA®.

C’est au cours de la seconde année (dirigée par Dr. Thomas Rapp, Paris-Descartes) que les étudiants se spécialisent en économie de la santé. Les enseignements de la seconde année sont articulés autour de trois thèmes principaux : l’évaluation économique des technologies de santé (modélisation de Markov et son application aux analyses coût efficacité), l’évaluation économique des politiques de santé (économétrie des données de panel, scores de propension, décisions collectives et choix sociaux), et l’étude des comportements sur le marché de la santé et de l’assurance (économie comportementale, théorie des jeux, demande d’assurance etc.). La formation à des méthodes d’analyse correspondant aux meilleurs standards internationaux est complétée par une approche pédagogique très pragmatique, orientée sur la maîtrise d’outils techniques et d’applications concrètes issues de la littérature scientifique. Elle favorisera l’apprentissage d’une méthodologie centrée sur la capacité des étudiants à formuler des hypothèses de travail précises et scientifiquement fondées, à mettre en place une méthode d’évaluation de ces hypothèses et à développer une analyse critique des résultats obtenus. Cette démarche scientifique fait partie de la grande tradition de Paris-Descartes, dont le positionnement académique dans le domaine de santé est une référence au plan international.

Objectifs du Master

Le Master 2 en économie de la santé a pour objectif de permettre aux étudiants de maîtriser les outils empiriques et théoriques nécessaires à l’évaluation économique des technologies et politiques de santé. Il combine une vue d’ensemble de l’économie de la santé avec une étude détaillée des différentes spécificités de ce domaine : analyse coût efficacité, étude d’impact budgétaire, économétrie, théorie des jeux etc. Il est très orienté sur l’évaluation empirique.

Les outils enseignés dans le Master sont très largement utilisés à l’échelle internationale. L’accent est mis sur des modèles et des techniques de calcul économique correspondant aux standards internationaux définis pour l’évaluation économique de la santé par les sociétés savantes et les organisations de santé. Des applications sur des cas pratiques internationaux seront privilégiées pour que les étudiants aient une bonne maîtrise technique des outils enseignés.

Le programme proposé a également vocation à initier les étudiants à la recherche académique, à travers leur participation à des séminaires de recherches et la rédaction d’un mémoire de recherches. Il s’appuiera donc sur le programme de recherches en économie de la santé mis en place à PSUAD. De nombreuses séances en salle d’informatique permettront aux étudiants de maîtrise le travail sur des bases de données.

La présence aux cours est obligatoire et l’évaluation des étudiants se fait à travers des examens à la fin de chaque semestre. Les cours auront lieu l’après-midi, après 15h30 afin de permettre aux étudiants de poursuivre leurs études tout en ayant une activité professionnelle.

M1 M2
  • Analyse et stratégie financière
  • Gestion de projet
  • Management et stratégie
  • Initiation à la recherche
  • Informatique 1ère partie
  • Informatique 2ème partie
  • Méthodologie d’insertion dans l’entreprise
  • Anglais (S1)
  • Techniques quantitatives de gestion
  • Techniques comptables et financières
  • Techniques de prévision
  • Economie de la protection sociale
  • Gestion fiscale des entreprises
  • Dossier
  • Economie de la santé
  • Anglais (S2)
  • Théorie des jeux (3 ECTS)
  • Economie industrielle (3 ECTS)
  • Incitations (3 ECTS)
  • Décisions collectives et choix sociaux  (3 ECTS)
  • Analyse des données (3ECTS)
  • Econométrie de panel (4 ECTS)
  • Econométrie des séries temporelles (4 ECTS)
  • Economie de la santé (38H, 5 ECTS)
  • Economie du droit de l’assurance et de la santé (3 ECTS)
  • Décisions dans le risque (3 ECTS)
  • Economie de l’assurance (3 ECTS)
  • Statistique exploratoire multidimensionnelle (4 ECTS)
  • Aide à la décision (3 ECTS)
  • Apprentissage statistique (3 ECTS)
  • Séminaire de recherches et mémoire (20 ECTS)

Equipe pédagogique

Les cours sont dispensés par des experts professionnels et universitaires ayant une expertise forte dans le domaine des évaluations économiques en santé, au plan international. L’équipe pédagogique est constituée sur les deux critères suivants : forte activité de recherche et de publications dans des revues internationales à comité de lecture et/ou expérience étendue de l’évaluation économique au sein des Autorités de santé et des industries de santé.

 

Le Master 2 en économie de la santé offre aux étudiants une formation aux méthodes d’évaluation utilisées dans les industries de santé, les organismes de santé, et la recherche académique au plan international. Il ouvre des perspectives de carrière très importantes dans les secteurs privé et public. Il garanti aux diplômés l’apprentissage d’un ensemble d’outils nécessaires pour occuper des fonctions de direction dans : les départements d’accès au marché des laboratoires pharmaceutiques, les services d’évaluation économique rendant des avis d’efficience dans les autorités de santé, les cabinets de conseils en stratégie. Il permet également aux futurs entrepreneurs de maîtriser les méthodes de traitement des « Big data » dans le domaine de la santé. Enfin, il permet aux étudiants intéressés par l’engagement humanitaire de maîtriser des outils nécessaires à l’évaluation de l’efficience des interventions de santé dans les pays en voie de développement. Ceux qui optent pour des études orientées davantage vers la recherche, peuvent également continuer leur parcours vers un doctorat en économie de la santé.

Ce programme académique est destiné aux diplômés des universités du Moyen-Orient ainsi qu’aux professionnels de santé, aux salariés des industries de santé, aux membres d’administration publiques, ou encore aux chercheurs désireux d’étendre leur perspective et expérience à l’échelle internationale. Ce programme est ouvert aux étudiants issus de cursus d’économie et de gestion, mais également aux diplômés des sciences médicales : médecine, pharmacie, épidémiologie etc.