Socialanalysis copy 3

Chargé d’études sociologiques: Conseil, Enquêtes, Évaluation

Accueil / Cursus / Masters / Chargé d’études sociologiques: Conseil, Enquêtes, Évaluation
PARTAGER SUR:

Le Master professionnel «Chargé d’études sociologiques: Conseil, Enquêtes, Evaluation» de l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi (PSUAD) est une formation unique en son genre aux Emirats Arabes Unis et dans la région du Golfe. Elle répond aux besoins changeants et nouveaux des experts chargés des politiques publiques dans les entités gouvernementales, de la stratégie dans les grandes entreprises d’Etat ainsi que de tous ceux actifs dans le secteur du conseil et de l’étude de marché.

Dans une économie en continuelle expansion et dans une société en développement rapide, des données précises et des analyses informées sur la situation sociale du pays sont nécessaires afin de prendre les décisions adéquates qui permettront d’assurer un développement durable et socialement responsable : par exemple, adapter le système éducatif à l’augmentation et à la diversité de la population, planifier le développement urbain, partager les ressources, évaluer l’impact des politiques de diversification ou de nationalisation de la main d’œuvre, etc. Ces différents enjeux requièrent des professionnels en études sociologiques capables de fournir les conseils et l’évaluation adéquate pour tous les défis auxquels font face les différentes communautés nationales et territoriales. La formation du Master apportera à ses titulaires des compétences approfondies dans toutes les différentes méthodologies des sciences sociales et plus particulièrement dans la production, l’analyse et la présentation de données sociales, économiques et démographiques. Une partie importante des enseignements sera dédiée à l’acquisition des techniques de l’enquête qualitative (enquête d’opinion, de voisinage, etc.), d’analyse statistique, d’informatique appliquée aux sciences sociales, de présentation scientifique et publique des résultats de la recherche, etc.

Le programme vise en particulier à développer les compétences suivantes :

  • Comprendre comment des institutions peuvent promouvoir un développement réussi
  • Établir professionnellement des données d’intérêt social et politique
  • Établir des statistiques fiables à l’aide d’outils informatiques professionnels
  • Évaluer les statistiques sociales et économiques en rapport avec les politiques publiques
  • Évaluation critique d’informations provenant de différents types d’experts
  • Anticiper les problèmes sociaux et économiques par une planification stratégique
  • Penser globalement dans un environnement en développement rapide
  • Rapporter les enjeux sociaux contemporains aux formes traditionnelles du gouvernement au Moyen Orient

Une formation en horaire alterné pour les professionnels

Les cours sont dispensés sous forme de sessions intensives d’une semaine (en horaire alterné, habituellement 16h30-20h00) ou bien sous forme de séminaires intensifs le samedi. Un horaire complet sera fourni en début d’année à tous les candidats afin qu’ils puissent organiser leur vie professionnelle.

Programme en une ou deux années

Selon leur degré de qualification et l’expérience professionnelle, les candidats peuvent opter pour le programme long en deux années ou pour le programme professionnel court en une année. Chaque année se divise en deux semestres, totalisant chacun 30 crédits selon le système européen de transferts de crédits (ECTS).

Pour tous renseignements complémentaires, veuillez contacter directement le responsable du programme à Abu Dhabi (Alexander.Schnell@psuad.ac.ae)

Le programme en une année est ouvert à des candidats déjà titulaires d’une maîtrise ou équivalent, ou bien pouvant justifier suffisamment d’expérience professionnelle pouvant être validée comme acquis. Le programme en une année se concentre sur la présentation des différents secteurs professionnels nécessitant des recherches sociologiques et sur la gestion de la recherche dans ces domaines. Des ateliers techniques familiariseront les étudiants avec les principaux outils informatiques d’établissement et d’analyse des données.

 

MASTER 2 – SEMESTRE 1
Unité 1:Enseignements professionnels Conférences de professionnels: rencontre d’experts dans le domaine de l’analyse des données et de la recherche sociologique 3 crédits
Relations professionnelles et ressources humaines I 3 crédits
Management de projets et intelligence économique 3 crédits
Unit 2:Méthodologie Sociologie appliquée: conduite et pilotage de la recherche 6 crédits
Méthodes d’écriture: rapports, notes de synthèse, articles 6 crédits
Unité 3:Techniques d’enquête et de traitement de données Sondages et techniques d’échantillonnage 3 crédits
Analyse et traitement de données 3 crédits
Informatique appliquée aux sciences sociales 3 crédits
TOTAL 30 crédits

 

MASTER 2 – SEMESTRE 2
Unité 1:Enseignements professionnels Conférences de professionnels: rencontre d’experts dans le domaine de l’analyse des données et de la recherche sociologique 3 crédits
Relations professionnelles et ressources humaines II 3 crédits
Unité 2:Méthodologie Sociologie appliquée: conduite et pilotage de la recherche 5 crédits
Méthodes d’écriture: rapports, notes de synthèse, articles 5 crédits
Unité 3:Techniques d’enquête et traitement de données Bases de données en sociologie: perfectionnement 3 crédits
Analyse et traitement de données : perfectionnement 3 crédits
Analyse textuelle en sociologie 3 crédits
Unité 4:Stage Stage de 3 à 6 mois en institution de recherche, entreprise ou institution gouvernementale 10 crédits
TOTAL 30 crédits

 

Critères d’admission

Les candidats au programme en une année devront justifier d’un diplôme équivalent à une première année de master (Bac+4) ou d’une expérience professionnelle solide de plusieurs années pouvant être validée comme acquis.

Le dossier de candidature devra comporter les documents suivants:

  • Copie certifiée du baccalauréat ou diplôme équivalent de l’enseignement secondaire
  • Copie certifiée du diplôme de licence ou équivalent (BA, BSc, etc.)
  • Copie certifiée du diplôme de maîtrise (MA, MSc, etc.)
  • Si vous êtes employé, une lettre de l’employeur précisant le type de contrat et le profil professionnel de la position occupée
  • Curriculum Vitae détaillé
  • Lettre de motivation (une page).
  • Test de niveau d’anglais (écrit et oral), du type TOEFL ou IELTS, valable pour au moins deux ans, sauf pour les candidats qui sont titulaires d’un diplôme (équivalent licence, BA ou BSc) obtenu dans une université accréditée de langue anglaise.

Il est hautement recommandé de soumettre la candidature au moins trois mois avant le début des cours, soit au plus tard vers la mi-juin pour un début d’année mi-septembre. Une première commission examinera le dossier, et les candidats retenus sont ensuite invités à une entrevue sur le campus d’Abu Dhabi lors de deux sessions, l’une en juin et l’autre en septembre.

 

Critères d’évaluation

Tous les cours du programme en une année seront évalués sous forme d’un contrôle continu correspondant à chaque session d’enseignement. Durant le second semestre, les étudiants devront rédiger un rapport de stage ou un projet de recherche sous la direction d’un des enseignants du programme.

La participation à tous les cours est obligatoire. Les étudiants sont tenus d’observer la ponctualité ainsi que toutes les règles de l’université.

 

Le programme en deux années est ouvert à tous les candidats titulaires d’une diplôme de niveau licence (ou équivalent BA ou BSc), préférablement dans le domaine des sciences humaines et sociales, économiques ou mathématiques, et qui désirent acquérir une connaissance globale et approfondie du fonctionnement des sociétés contemporaines et développer des compétences dans la collecte et l’analyse de données, les techniques d’enquête, les statistiques, etc. Le programme de première année comprend des cours généraux en sciences sociales et sur les sociétés du Golfe, ainsi que des cours pour débutants de statistiques, technique d’enquête, analyse des données, etc. Après cette première année de fondation, les étudiants poursuivront en deuxième année avec les enseignements professionnels du cycle court en un an.

MASTER 1 – SEMESTRE 1
Unité 1:Enseignements fondamentaux Théorie sociologique I 3 crédits
Introduction aux Sociétés du Golfe 1 3 crédits
Economie et Société 3 crédits
Unité 2:Méthodologie Méthodes quantitatives I 3 crédits
Méthodes qualitatives I 3 crédits
Analyse et traitement de données (initiation) 3 crédits
Techniques de l’information et de la communication pour l’enquête 3 crédits
Unité 3:Initiation à la recherche Méthodologie approfondie: méthode d’écriture 7 crédits
Unité 4 Langues vivantes 2 crédits
TOTAL 30 crédits

 

MASTER 1 – SEMESTRE 2
Unité 1:Enseignements fondamentaux Théorie sociologique II 3 crédits
Sociétés du Golfe II 3 crédits
Politique publique et planification 3 crédits
Unité 2:Méthodologie Méthodes qualitatives II 3 crédits
Analyse et traitement de données II 3 crédits
Techniques de l’information et de la communication pour l’enquête II 3 crédits
Bases de données en sociologie 3 crédits
Unité 3:Initiation à la recherche Méthodologie approfondie: méthodes d’écriture 7 crédits
Unité 4 Langues 2 crédits
TOTAL 30 crédits

 

MASTER 2 – SEMESTRE 1
Unité 1:Enseignements professionnels Conférences de professionnels: rencontre d’experts dans le domaine de l’analyse des données et de la recherche sociologique 3 crédits
Relations professionnelles et ressources humaines I 3 crédits
Management de projets et intelligence économique 3 crédits
Unit 2:Méthodologie Sociologie appliquée: conduite et pilotage de la recherche 6 crédits
Méthodes d’écriture: rapports, notes de synthèse, articles 6 crédits
Unité 3:Techniques d’enquête et de traitement de données Sondages et techniques d’échantillonnage 3 crédits
Analyse et traitement de données 3 crédits
Informatique appliquée aux sciences sociales 3 crédits
TOTAL 30 crédits

 

MASTER 2 – SEMESTRE 2
Unité 1:Enseignements professionnels Conférences de professionnels: rencontre d’experts dans le domaine de l’analyse des données et de la recherche sociologique 3 crédits
Relations professionnelles et ressources humaines II 3 crédits
Unité 2:Méthodologie Sociologie appliquée: conduite et pilotage de la recherche 5 crédits
Méthodes d’écriture: rapports, notes de synthèse, articles 5 crédits
Unité 3:Techniques d’enquête et traitement de données Bases de données en sociologie: perfectionnement 3 crédits
Analyse et traitement de données : perfectionnement 3 crédits
Analyse textuelle en sociologie 3 crédits
Unité 4:Stage Stage de 3 à 6 mois en institution de recherche, entreprise ou institution gouvernementale 10 crédits
TOTAL 30 crédits

 

Critères d’admission

Les candidats au programme en deux années devront être titulaires d’un diplôme de niveau équivalent à une licence (bac+3), préférablement dans l’un des domaines suivants : sciences humaines et sociales, sciences économiques, mathématiques et statistiques. Une première expérience professionnelle est un plus.

Le dossier de candidature devra comporter les documents suivants:

  • Copie certifiée du baccalauréat ou diplôme équivalent de l’enseignement secondaire
  • Copie certifiée du diplôme de licence ou équivalent (BA, BSc, etc.)
  • Si vous êtes employé, une lettre de l’employeur précisant le type de contrat et le profil professionnel de la position occupée
  • Curriculum Vitae détaillé
  • Lettre de motivation (une page).
  • Test de niveau d’anglais (écrit et oral), du type TOEFL ou IELTS, valable pour au moins deux ans, sauf pour les candidats qui sont titulaires d’un diplôme (équivalent licence, BA ou BSc) obtenu dans une université accréditée de langue anglaise.

Il est hautement recommandé de soumettre la candidature au moins trois mois avant le début des cours, soit au plus tard vers la mi-juin pour un début d’année mi-septembre. Une première commission examinera le dossier, et les candidats retenus sont ensuite invités à une entrevue sur le campus d’Abu Dhabi lors de deux sessions, l’une en juin et l’autre en septembre.

Critères d’évaluation

La majorité des cours du programme en deux années seront évalués sous forme d’un contrôle continu correspondant à chaque session d’enseignement, à l’exception des cours dits « enseignements fondamentaux » en première année, qui seront sanctionnés par un examen final au terme de chaque semestre. Durant le second semestre, les étudiants devront rédiger successivement un projet de recherche (en 1ère année) et un rapport de stage (en 2ème année) sous la direction d’un des enseignants du programme.

La participation à tous les cours est obligatoire. Les étudiants sont tenus d’observer la ponctualité ainsi que toutes les règles de l’université.

Afin d’associer la théorie et la pratique, notre programme comprend des rencontres régulières avec des professionnels actifs dans le domaine de la recherche en sciences sociales et intègre un stage ainsi qu’un projet de recherche obligatoires. Les stages réalisés avec nos institutions partenaires permettront aux étudiants de se confronter à des situations de la vie réelle et leur donneront accès à des données qui ne sont en général pas accessibles au grand public. Les enseignants titulaires du programme seront présents pour vous diriger et vous guider au cours des différentes étapes de la collecte, de l’analyse et de la présentation des données. Ce processus d’apprentissage collaboratif vous permettra de forger des relations professionnelles durables, qui vous ouvriront de nouvelles portes et vous permettront de découvrir de nouveaux chemins de carrière.

Que vous soyez à la recherche d’une réorientation professionnelle ou d’une progression de carrière par l’acquisition de compétences nouvelles, le Master professionnel « Chargé d’études sociologiques » de PSUAD fera de vous un expert ou un chercheur hautement qualifié. Après l’obtention de votre diplôme, des options professionnelles multiples s’offrent à vous, comme analyste ou consultant dans les secteurs suivants :

  • Dans le secteur gouvernemental: administration publique, planification locale et régionale (éducation, santé publique, population), démographie et immigration, prévention du crime, planification urbaine, gestion des déchets et des ressources, etc.
  • Dans le secteur de la recherche: agences nationales ou régionales de statistiques, instituts de sondage, recherche académique, recherche subventionnée par le gouvernement sur des domaines prioritaires (éducation, santé, démographie, crime, environnement, consommation des ressources, etc.)
  • Dans le secteur commercial: cabinets de conseil, études de marché, relations avec les consommateurs, etc.

PROFILS ÉTUDIANTS

Nous cherchons des étudiants talentueux et passionnés, capables de formuler clairement leurs objectifs de carrière afin de pouvoir au mieux adapter le programme à leurs besoins. Le programme est à la fois ouvert à des étudiants fraichement diplômés soucieux d’acquérir des compétences techniques valorisables sur le marché du travail (programme en deux ans) et à des professionnels plus chevronnés déjà dotés d’une expérience professionnelle solide (programme en un an). Notre master est tout particulièrement adapté à des étudiants possédant les profils suivants et qui souhaiteraient développer leur compétences techniques :

  • Employés et fonctionnaires du secteur public des Pays du Golfe, en particulier ceux actifs dans le domaine des statistiques, de la recherche et des départements de planification.
  • Professionnels du secteur privé travaillant principalement avec des entreprises d’Etat.
  • Professionnels du secteur du conseil.
  • Professionnels du secteur des ONGs.
  • Chercheurs et analystes dans des think-tanks.
  • Enquêteurs d’instituts de sondage
  • Diplômés des sciences humaines et sociales, économiques, mathématiques et statistiques.

CORPS ENSEIGNANT

L’Université Paris-Sorbonne a été l’une des premières du continent à développer un programme complet de sociologie, sous la direction d’Emile Durkheim (1902). Parmi les derniers élèves de ce dernier figurait l’écrivain et intellectuel égyptien Taha Husayn, qui a préparé sous sa direction sa thèse sur la philosophie sociale d’Ibn Khaldun (1918) et promu ainsi le développement des sciences sociales dans le monde arabe au XXe siècle. Aujourd’hui, les enseignants de sociologie sont regroupés au sein de l’UFR de Sociologie et d’Informatique pour les Sciences Humaines, et forment un département possédant une grande tradition en sociologie théorique, sociologie économique et théorie du choix rationnel.

Tous les enseignants du programme de Master sont soit des professeurs titulaires de l’UFR de Sociologie et d’Informatique pour les Sciences Humaines de l’Université Paris-Sorbonne, soit des collègues ou des professionnels actifs dans des institutions de pays du CCG (Conseil de Coopération du Golfe), et en particulier des Emirats Arabes Unis. Les enseignants du programme sont tous membre de prestigieux centres de recherche en France et ailleurs, en particulier du GEMASS (Groupe d’Etude des Méthodes de l’Analyse Sociologique, une unité mixte entre l’Université Paris-Sorbonne et le CNRS), ce qui garantit que tous les cours dispensés à Abu Dhabi intègrent les acquis de la recherche sociologique contemporaine au plus haut niveau.

Renaud Debailly (Doctorat Paris-Sorbonne, 2010), maître de conférences en sociologie. Il est spécialiste de sociologie des sciences et des techniques (structures d’expertise, débats sociaux-techniques, représentations et perceptions de l’impact social et environnemental). Sa thèse a été consacrée à la critique radicale de la science dans la pensée sociologique française depuis 1968. Il a publié plusieurs articles sur l’évaluation des politiques académiques, les nanotechnologies, la perception publique des politiques de la santé, etc.

Pierre-Marie Chauvin (Doctorat Bordeaux, 2009), maître de conférences en sociologie. Il a également été chercheur invité à l’Université Columbia (New York, 2010). Il est spécialiste de sociologie économique, de sociologie visuelle et des médias ainsi que d’analyse du monde du travail. Il est l’auteur de l’ouvrage Le marché des réputations. Une sociologie des Grands Crus de Bordeaux (Féret, 2010) et de nombreux articles spécialisés sur la perception sociale du marché du vin.

Beate Collet (Doctorat EHESS Paris, 1996), maître de conférences en sociologie. Elle est spécialiste des relations interethniques, de la famille et la vie maritale. Elle a mené des recherches approfondies sur la pratique des mariages mixtes et sur les communautés immigrées en France, et elle est l’auteur ou la co-auteure de nombreux ouvrages sur le sujet (parmi lesquels, Mobile Living Across Europe II. Causes and Consequences of Job-Related Spatial Mobility in Cross-National Perspective, Barbara Budrich Publishers, 2010, avec N. Schneider; Couples d’ici, parents d’ailleurs. Parcours de descendants d’immigrés, PUF, 2012, avec E. Santelli).

Pierre Demeulenaere (Doctorat Paris-Sorbonne, 1994) est professeur de sociologie et directeur de l’Institut des Sciences Humaines Appliquées (ISHA) de l’Université Paris-Sorbonne. Après avoir commencé sa carrière de professeur à l’université de Nancy, il a succédé à son ancien maître Raymond Boudon (1934-2013) et a été professeur invité à l’université de Genève. Ses recherches portent sur la sociologie théorique, en particulier dans le domaine de la théorie du choix rationnel, de la théorie des normes et des croyances. Il est l’auteur de Homo oeconomicus. Enquête sur la constitution d’un paradigme (PUF, 1996) et Les normes sociales. Entre accords et désaccords (PUF, 2003). Plus récemment, il a dirigé le collectif en langue anglaise Analytical Sociology and Social mechanisms (Cambridge UP, 2011).

Didier Lapeyronnie (Doctorat Bordeaux 1983) est professeur de sociologie à l’Université Paris-Sorbonne, après avoir enseigné de nombreuses années à l’université de Bordeaux. Ses premières recherches ont été consacrées aux syndicats et la sociologie des milieux étudiants, des immigrés et des banlieues françaises. Il est l’auteur ou le co-auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Campus blues. Les étudiants français face à leurs études (Seuil, 1992, avec J.-L. Marie) ; L’individu et les minorités. La France et la Grande-Bretagne face à leurs immigrés (PUF, 1993) ; et plus récemment, Ghetto urbain. Ségrégation, violence, pauvreté en France aujourd’hui (R. Laffont, 2008).

Jean-Christophe Marcel (Doctorat Paris-I Panthéon-Sorbonne 1997), maître de conférences en sociologie. Il est spécialiste d’histoire de la sociologie française et a publié de nombreuses études, en particulier sur Maurice Halbwachs, Emile Durkheim, François Simiand et George Gurvitch. Il est l’auteur de Le durkheimisme dans l’entre-deux-guerres (PUF, 2001) et a dirigé le collectif François Simiand. Critique sociologique de l’économie politique (PUF, 2006, avec Ph. Steiner).

Sébastien Mosbah-Natanson (Doctorat Paris-Dauphine 2007), est professeur assistant de sociologie à l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi. Il est spécialiste d’histoire de la sociologie classique (l’école durkheimienne) et de sociologie des sciences. Avant de rejoindre le Département à Abu Dhabi, il a été chercheur post-doctoral à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a codirigé, avec S. Crépon, le collectif Les sciences sociales au prisme de l’extrême-droite (L’Harmattan, 2008), et a publié de nombreuses études sur l’internationalisation des sciences sociales (“The Globalization of Social Sciences? Evidence from a quantitative analysis of 30 years of production, collaboration and citations in the social sciences (1980-2009)”, Current Sociology (1/2013, avec Y. Gingras). Il prépare actuellement un livre sur le “moment 1900” de la sociologie française.

Jacob Schmutz (Doctorat de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris, 2003), maître de conférences en philosophie médiévale et chef du Département de Philosophie et Sociologie à l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi de 2010 à 2014. Il a étudié la philosophie, les sciences politiques et l’histoire à Bruxelles, Cambridge et Paris, et a été pensionnaire scientifique de la Casa de Velázquez (Madrid). Sur le campus d’Abu Dhabi, il a développé des enseignements en études post-coloniales, pensée arabe contemporaine et sur les structures socio-politiques des sociétés du Golfe.

Philippe Steiner (Doctorat Paris-Nanterre, 1984), professeur de sociologie économique. Après avoir enseigné aux universités de Paris-IX Dauphine et de Lille, il a été nommé professeur de sociologie économique à la Sorbonne en 2007. Ses premières recherches ont porté sur les ancêtres de la sociologie française, tels que les Physiocrates et Jean-Baptiste Say (dont il a réédité les œuvres) ainsi que sur la figure fondatrice d’Emile Durkheim (La sociologie de Durkheim, La Découverte, 1994; L’école durkheimienne et l’économie, Droz, 2005). Ses études plus récentes le consacrent comme l’un des principaux penseurs de la sociologie économique contemporaine (Sociologie de la connaissance économique. Essai sur les rationalisations de la connaissance économique, 1750-1850, PUF, 1998; La sociologie économique, La Découverte, 1999). Il a travaillé en particulier sur la perception sociale de la fortune et sur les transplantations d’organes (La transplantation d’organes. Un commerce entre les êtres humains, Gallimard, 2010 ; Les rémunérations obscènes. Le scandale des hauts revenus en France, Zones, 2011).