International Business Law-banner

Langue Francaise Appliquée

Accueil / Cursus / Masters / Langue Francaise Appliquée
PARTAGER SUR:

L’objectif principal du master Langue française appliquée est de former des enseignants hautement qualifiés à l’enseignement du français comme langue étrangère dans l’aire culturelle arabophone. Le diplôme internationalement reconnu est identique à celui qui est délivré à Paris, riche à la fois d’une longue expérimentation en Sorbonne et de son ancrage original dans l’Émirat d’Abou Dhabi.

En première année (cliquer ici), les cours sont dispensés en français et en anglais (les étudiants sont censés être à l’aise dans les deux langues lors de l’obtention du diplôme).

En deuxième année, ils sont dispensés en français.

La première année, généraliste, est commune au cursus « Langue française : enseignement et édition ». Elle est destinée à renforcer les connaissances linguistiques et culturelles des étudiants, tout en leur permettant de découvrir, grâce à des cours généraux ou spécialisés, les différentes orientations professionnelles correspondant au cursus. Au deuxième semestre, les étudiants effectuent un stage correspondant à l’option choisie.

La deuxième année combine un semestre de cours et un semestre de stage pédagogique. Le premier semestre assure une formation solide dans les trois domaines-clefs de la discipline : l’interculturalité (relations entre monde francophone et monde arabe, dans une perspective privilégiant l’étude comparée des textes et des traits culturels), la linguistique (française, contrastive dans le domaine franco-arabe), la didactique (dans l’entier de son champ : cognitif, psychologique, culturel, pratique…)

Ce cursus s’inscrit dans le prolongement naturel de la Licence de Lettres modernes enseignée à Paris Sorbonne Abou Dhabi. Mais les étudiants titulaires d’une autre licence peuvent, bien sûr, également présenter leur candidature à ce Master.

Les cours sont dispensés par des professeurs de Paris-Sorbonne (Paris IV). Pourront s’y ajouter des séminaires ou des conférences assurés par des spécialistes de la région.

Les méthodes d’enseignement font place aux connaissances théoriques, à la formation méthodologique et aux pratiques pédagogiques requises pour un enseignement adapté à la diversité des publics.

La validation se fait par contrôle continu et examen final. Au deuxième semestre, les étudiants doivent, en outre, effectuer un stage et rédiger un rapport sur celui-ci.

M1

Semestre 1

  • UE 1 Langue française et culture générale (5 ECTS)
  • UE 2 Métiers de l’écrit et de l’image I (5 ECTS)
  • UE 3 Métiers du conseil éditorial I (5 ECTS)
  • UE 4 Langue vivante (Anglais) (3 ECTS)
  • UE 5 Didactique du français (12 ECTS)
Semestre 2

  • UE 1 Langue française (5 ECTS)
  • UE 2 Métiers de l’écrit et de l’image II (5 ECTS)
  • UE 3 Métiers du conseil éditorial II (5 ECTS)
  • UE 4 Langue vivante (Anglais) (3 ECTS)
  • UE 5 Didactique du français (6 ECTS)
  • UE 6 Stage et rapport de stage (6 ECTS)

M2

Semestre 1Enseignements fondamentaux :

  • Anthropologie culturelle (littérature comparée ; civilisation arabe) (8 ECTS)
  • Linguistique (linguistique française ; linguistique contrastive) (8 ECTS)

Enseignements de méthodologie (8 ECTS):

  • Didactique du français
  • Cours de langue (méthodes et supports)

Enseignements optionnels :

  • Langue vivante (3 ECTS)
  • Informatique (3 ECTS)
Semestre 2

  • Stage et rapport de stage (30 ECTS)

 

 

 

 

 

Tous les cours sont programmés de 16h30 à 19h30 afin de permettre aux étudiants de poursuivre une activité professionnelle.

L’enseignement du français langue étrangère dans les collèges et les lycées ainsi que dans les cursus universitaires ou de formation professionnelle (tourisme, culture, santé) constitue le premier débouché de cette filière.

Mais il en est d’autres dans les services culturels ou diplomatiques des pays francophones ; dans l’administration d’établissements d’enseignement publics et privés ; dans les entreprises spécialisées dans la valorisation et la commercialisation de produits éditoriaux destinés à la diffusion de la langue et de la culture françaises.

Ces débouchés sont d’autant plus nombreux que les Émirats arabes unis ainsi que de nombreux autres pays du MENA sont désireux de développer leurs relations avec la France et soutiennent une politique de diffusion de la langue et la culture françaises.