Les responsabilités communes mais différenciées. Contribution à l’étude de la structuration d’un principe général du droit international de l’environnement

27 septembre, 2021

Maïa Oumeïma-Hamrouni, Les responsabilités communes mais différenciées. Contribution à l’étude de la structuration d’un principe général du droit international de l’environnement, Paris, Pedone, 2018, 372 p.

Résumé de l’ouvrage

Dans un contexte d’interdépendance des Etats, le besoin d’une action commune pour sauvegarder l’environnement se fait ressentir au regard des risques qui pèsent sur la société internationale. Principe juridique à dimension politique et morale, les responsabilités communes mais différenciées ont été conçues pour répondre à cette nécessité en aménageant une différenciation entre les Etats en fonction de leur niveau de développement.

Bien qu’elles instaurent une dualité normative, elles se distinguent de la différenciation classique par leurs aspects développementaux et prospectifs. Depuis l’Accord de Paris du 12 décembre 2015, elles ont vu leur place renforcée dans le régime climat. Principe protéiforme, directeur et structurant, les responsabilités communes mais différenciées participent aux efforts d’humanisation du droit international. Le présent ouvrage entend contribuer à l’étude de leur structuration comme principal général du droit international de l’environnement dont l’effectivité se vérifie notamment dans le régime juridique applicable aux changements climatiques.

En savoir plus

Téléchargez ici le CV du Dr. Maïa Oumeïma-Hamrouni.

Prix

Prix de thèse de l’Université Paris Descartes – Sorbonne Paris Cité en 2016